Érosion côtière

En Gaspésie, 67 % des côtes sont touchées par l’érosion côtière1. Par ailleurs, une part importante des résidences et des infrastructures se trouve près du littoral, faisant de l’érosion côtière un enjeu public de premier ordre. Les municipalités de la Baie-des-Chaleurs n’échappent pas à ce phénomène. En effet, si aucune action n’est mise en place, les experts prévoient des impacts économiques et sociaux importants pour ces communautés dans un horizon de 50 ans2,3. Pour ces municipalités, les risques climatiques font aujourd’hui apparaitre des formes de vulnérabilités matérielles ou sociales qui, jusqu’à récemment, ne représentaient pas des problèmes publics importants.

Les facteurs climatiques qui jouent un rôle sur l’érosion côtière
La fonte de la glace
Le couvert de glace atténue l’effet des vagues sur la côte et agit ainsi comme une protection contre l’érosion côtière.  Avec le réchauffement climatique, la glace sera moins épaisse et de durée plus courte, contribuant à intensifier l’érosion côtière.
Le niveau de la mer 
L’élévation du niveau de la mer augmentera les risques de submersion du littoral, et favorisera l’érosion côtière.
Les redoux hivernaux
Sous l’effet répété du gel et dégel, l’eau présente dans la roche et le sol prend et perd de l’expansion. Ceci crée ou agrandi les fissures dans la roche et provoque sa fragmentation. Des changements dans les cycles de gel et dégel pourraient augmenter cet effet.

Sources bibliographiques

  1. ZIP Baie-des-Chaleurs et Iles-de-la-Madeleine, Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières de l’UQAR, Ministère de la Sécurité Publique (2010). L’érosion littorale en Gaspésie : COMPRENDRE-GÉRER-AGIR, Février 2010, Publireportage dans le journal Graffici. 8 pages.
  2. Circé, M., Da Silva, L. Mercier, X., Boyer-Villemaire, U., Desjarlais, C. et Morneau, F. (2016a) Analyse coûts-avantages des options d’adaptation en zone côtière à Maria. Ouranos, Montréal. 169 pages et annexes.
  3. Circé, M., Da Silva, L. Mercier, X.,  Duff, G., Boyer-Villemaire, U., Desjarlais, C. et Morneau, F. (2016b) Analyse coûts-avantages des options d’adaptation en zone côtière à Carleton-sur-Mer. Ouranos, Montréal. 169 pages et annexes.